N°73 – Blanche-Neige

 

« Si seulement j’avais un enfant, si blanc que neige, si rouge que sang et si noir que ce cadre » Comment ce vœu, né d’un amour maternel, a-t-il pu se transformer en une haine totale et sans pitié, un affrontement mortel entre mère et fille ?

| Éditorial

C’est le printemps ! Tout renaît, tout reverdit. On mange les pissenlits et la soupe à l’ortie. Et n’attendons pas qu’un prince charmant nous éveille ! Ouvrons grand les yeux, regardons tout autour, écoutons, humons, ça bruisse, ça vole, ça chante et ça caquette, ça raconte tant et plus, ici et là, matin et soir, et à toute heure…
Et si on se laissait conter ? Même les jeunes adultes, qu’on croyait loin de l’enfance, rivés à leur smartphone, ne sont pas les derniers à goûter au plaisir d’écouter les histoires, et se retrouvent de plus en plus nombreux, chaque mois, à La Cour des Contes.
Si on décidait de devenir conteur ? Mais au fait, qu’est-ce qu’un conteur ? « Il est plus proche d’un camelot que d’un comédien » nous dit le philosophe François Flahault. Soit ! La curiosité nous pique. Et d’où viennent les contes ? Quelle différence avec les légendes, les mythes et les récits ? À ces questions, l’ethnologue Marc Aubaret apporte des réponses claires et nous emmène aux origines de ces récits.
Mais alors, conteur, ça s’apprend ? Certains semblent naître conteurs, mais les autres ? Oui cela s’apprend, même s’il n’existe pas d’école officielle. C’est pourquoi nous avons fait le tour des formations de France et de Navarre, en passant par la Belgique et le Québec ; toutes ont leur spécificité, reflet de la personnalité de ceux qui les animent,
mais toutes invitent à trouver sa propre voix.
Par ailleurs, nous inaugurons dans ce numéro une rubrique régulière, confiée à Pierre-Emmanuel Moog, qui entend dépoussièrer quelques idées reçues. Et si le prince charmant de Perrault n’était pas si charmant ?
Après un long sommeil hivernal, la belle Blanche-Neige renaît, et prend son destin en main ! Le dossier nous invite à la suivre, dans l’un des plus célèbres contes des frères Grimm, immortalisé par Walt Disney.
Dernière nouvelle ! Nous sommes heureux d’annoncer que La Grande Oreille se fait maison d’édition et publie, en coédition avec ATD Quart Monde, son premier livre : Marchande d’étoiles, le rêve d’une conteuse d’aujourd’hui, par Gigi Bigot.

Lionnette Arnodin et la rédaction

 

France (port inclus) : 20,50 €
Monde (port inclus) : 24 €

| Quelques pages de la revue

__________________________________________________________________________________________________________________

| Téléchargez le sommaire ici.

__________________________________________________________________________________________________________________

| Les sons et vidéos qui accompagnent ce numéro

Bonjour Monsieur Printemps, paroles de Suzanne Feyrou, interprétée par Lisette Jambel et Jean-Pierre Dujay
J’ai descendu dans mon jardin, Théophile Du Mersan

Crapaud et le génie du ciel, Isabelle Genlis.


extrait de Place Tahrir, Jihad Darwiche.

Lettre de la fauvette, Théodore Botrel et Gilles Thoraval.



  • Gigi Bigot, Marchande d’étoiles
  • Lieux de contes en région parisienne