N°71 – Tom Pouce

 

| Éditorial

Que va devenir le conte ? A l’heure où les emplois aidés sont supprimés, fragilisant nombre d’associations qui le défendent — dont La Grande Oreille —, au moment où le Conservatoire contemporain de littérature orale (CLiO) ferme ses portes, la parole contée risque d’être de plus en plus difficile à entendre, sa voix se faisant plus sourde.
Pourtant, on le constate partout, ici ou là, face à la communication virtuelle, le besoin de se retrouver pour raconter, écouter, partager des histoires n’a jamais été aussi vif. Tous ensemble, il s’agit donc de défendre et de donner sa place à cette parole qui nous permet de mieux comprendre le monde, d’y être plus solidaire.
Et si l’on commençait à l’école ? Nous avons voulu vous rapporter deux expériences scolaires, car pour les enfants, le conte a mille vertus. Source de plaisir partagé, il développe l’imaginaire, la mémoire, familiarise avec la prise de parole et donc l’oralité, donne confiance, mais aussi, comme le défend l’anthropologue Suzy Platiel depuis nombre d’années, il leur permet d’entrer dans des successions logiques de causes et de conséquences, et structure ainsi leur pensée. Le conte leur met de la suite dans les idées !
Tout comme Tom Pouce, qui en a, de la suite dans les idées ! Petit bout d’homme, né d’un souhait, d’un souffle, d’une parole, il se révèle malin, vif et astucieux, toujours prêt à se lancer dans de multiples aventures ; un minuscule héros, sans cesse malmené, mais toujours vainqueur de l’adversité.
Nous tenons ici à remercier Céline Murcier, qui nous a aidés à préparer ce dossier.

La rédaction.

 

France :
Monde :

| Quelques pages de la revue

__________________________________________________________________________________________________________________

| Téléchargez le sommaire ici.

__________________________________________________________________________________________________________________

| Les récits qui accompagnent ce numéro

Jean le Poucet, conte russe, inédit en français, traduction par Corinne et Claude Lecouteux.
Kmimna, conte tunisien.
L’intelligence du conte, entretien avec Daniel Fabre.
La fôle du Petit Poucet, version de Courtedoux, conte des Hautes-Alpes.

__________________________________________________________________________________________________________________

| Les sons et vidéos qui accompagnent ce numéro

Planpounit, Marie Girbal.


Milet, Daniel Fabre.



  • Gigi Bigot, Marchande d’étoiles
  • Lieux de contes en région parisienne