N°20 – grand-mère dans tous ses états, contes grand’merveilleux

 

| Éditorial

Que sont les grands-mères devenues ? Dans les contes où elles ne figurent que rarement, que représentent-elles ? Et dans le monde actuel, caractérisé par la mobilité, les ruptures, les transformations familiales et économiques, et une durée de vie allongée, qui sont-elles ?
Repoussées dans l’échelle des générations par l’arrivée des petits-enfants, pas toujours prêtes à occuper la place qui leur est impartie, bon nombre d’entre elles participent à la transformation du monde par leurs initiatives professionnelles et personnelles. Inscrites dans le passé et, par leur investissement présent, dans le futur, elles ont pour rôle d’établir les liens de parenté, de donner la notion du temps qui passe, d’apporter un héritage culturel et familial qui va permettre à l’enfant de se construire.
Et elles-mêmes, que retirent-elles de cette relation avec leurs petits-enfants ? Du plaisir mais pas seulement :

Ils ramènent notre âme aux premières années ;
Ils font rouvrir en nous toutes nos fleurs fanées ;
Nous nous retrouvons doux, naïfs, heureux de rien ;
Le cœur serein s’emplit d’un vague aérien ;
En les voyant on croit se voir soi-même éclore ;
Oui, devenir aïeul, c’est rentrer dans l’aurore.
Victor Hugo, L’Art d’être grand-père, “L’Autre”, Gallimard,

Alors que les vacances approchent à grands pas, vous découvrirez ce qui se passe ailleurs, en Inde, en Suisse ou au Liban, poursuivrez l’Histoire des contes avec Nicole Belmont, parcourrez la première étape du Tour de France pour lequel nous comptons sur vos informations et vos découvertes… En attendant de nouveaux voyages prévus dans le prochain numéro.


PDF :

| Les premières pages de la revue


Get Adobe Flash player

Afficher les premières pages en plein écran :



  • Gigi Bigot, Marchande d’étoiles
  • Lieux de contes en région parisienne